Le Forum des Démocrates

Forum de la section Modem de Levallois-Perret
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'affaire du faux diplôme de Rachida Dati

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivier

avatar

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: L'affaire du faux diplôme de Rachida Dati   Dim 28 Oct - 21:55

L'affaire du faux diplôme de Rachida Dati
NOUVELOBS.COM | 28.10.2007 | 12:25

La ministre de la Justice aurait été reçue à l'Ecole de la Magistrature en présentant un dossier mentionnant un diplôme qu'elle n'a en fait jamais eu.

http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/societe/la_justice_sous_pressions/20071025.OBS1506/laffaire_du_faux_diplome_de_rachida_dati.html

=============================================

3. Ses études

La rumeur a enflé pendant l'été. Elle court désormais tout Paris: la garde des Sceaux aurait usurpé ses diplômes. L'affaire est devenue tellement sensible que même le ministère de l'Intérieur a fini par s'en émouvoir. Jusqu'à présent, Rachida Dati n'a pas voulu se justifier face à ces «ragots». L'Express a enquêté sur la véracité de ses diplômes. Un seul de ses titres reste sujet à caution.

En 1985, la jeune femme s'inscrit à l'université Dijon-Bourgogne, en Deug de sciences économiques. Trois ans plus tard, en juin 1988, elle est diplômée. L'un de ses profs de l'époque, Jean-Jacques Friboulet, devenu économiste de renom, enseigne à l'université suisse de Fribourg. «Je ne l'ai jamais revue, mais je l'ai immédiatement reconnue lors de sa nomination, confie-t-il à L'Express. C'était un cas d'école. A cette époque, dans mon cours sur la répartition des revenus, les enfants de la deuxième génération étaient très rares, surtout les filles. J'avais remarqué sur sa fiche qu'elle travaillait de nuit dans une clinique, mais elle ne se plaignait jamais. Elle était animée d'un vrai fighting spirit.» L'esprit de combat...

A l'automne de 1988, l'étudiante s'inscrit à l'université Paris II-Panthéon-Assas, à deux pas du Luxembourg. La faculté confirme qu'elle en est sortie, en 1991, avec en poche une maîtrise de sciences économiques, option «gestion des entreprises». Peu après, Rachida Dati bénéficie, on l'a vu, d'une aide de Matra pour s'inscrire au prestigieux Institut supérieur des affaires (ISA), qui dépend du groupe HEC. Elle se présentera dans toutes ses biographies comme une «ancienne élève» de l'ISA. Ce qui est exact. Elle n'a, en revanche, jamais obtenu le diplôme final. Selon l'école, il lui manquait deux «électifs», des matières à option indispensables pour obtenir le titre. La ministre reconnaît aujourd'hui que son diplôme n'a pas été validé, mais affirme avoir obtenu tous ses modules. Elle évoque un «différend» avec HEC. Toujours est-il qu'en 1995 Simone Veil et Marceau Long l'incitent à opter pour la magistrature. Rachida Dati doit donc se remettre aux études et obtenir au minimum une maîtrise de droit, indispensable pour devenir juge. Elle opte pour le droit public général et s'inscrit à Paris I-Panthéon-Sorbonne. Elle bénéficie alors d'un dispositif en vigueur à l'époque, la validation des acquis professionnels (VAP) - l'administration retient ses douze années d'expérience dans le monde du travail - ce qui lui épargne de passer au préalable sa licence de droit. Selon Paris I, elle obtient sa maîtrise en 1996.


http://www.lexpress.fr/info/france/dossier/dati/dossier.asp?ida=460760&p=6


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du faux diplôme de Rachida Dati   Ven 2 Nov - 14:21

[url=javascript:translate(2097160);][/url]
Un CV de Rachida Dati fait bien mention du MBA
NOUVELOBS.COM | 02.11.2007 | 11:09

Le document, issu du dossier administratif de la garde des Sceaux et publié par le Canard enchaîné, fait état, pour l'année 1993 d'un "MBA du groupe HEC", suivi de la mention "ancienne élève de l'Institut supérieur des Affaires".



Le facsimilé publié par Le Canard (DR)

http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/societe/la_justice_sous_pressions/20071031.OBS2309/un_cv_de_rachida_dati_fait_bien_mention_du_mba.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier

avatar

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: L'affaire du faux diplôme de Rachida Dati   Ven 2 Nov - 14:22

L'article de Christophe Barbier sur les pressions de Dati :

http://blogs.lexpress.fr/barbier/archives/2007/10/rachida_dati_se.html#trackbacks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'affaire du faux diplôme de Rachida Dati   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'affaire du faux diplôme de Rachida Dati
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rachida Dati, une lueur d'espoir?
» Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris
» Réforme Rachida Dati acceptée (patricia)
» L'humour « karcher » de Rachida Dati
» L’animateur français Jean-Luc Delarue aurait une fille cachée avec une congolaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Démocrates :: Politique Nationale :: ... et ses "collaborateurs"-
Sauter vers: